statistiques webmaster

Accueil

Un peu d'histoire
Centre Ville - Bellevue
Grosbois - Mare Armée - Sablière
Camaldules - Abbaye - Bout du Monde
Tournelles - Rives de l'Yerres
Concy - Grands Godeaux - Gare
Gambetta - Brossolette - Belvédère
Taillis - Garenne
Gustave Caillebotte
Yerres aujourd'hui
Les alentours
Pour en savoir plus



Gustave Caillebotte
(Paris 1848- Gennevilliers 1894)

Caillebotte à Yerres
Video

Cette video vous fera  découvrir Yerres à travers une balade imaginaire de Caillebotte à Yerres

Maison de Caillebotte

Le Casin du Parc Caillebotte, d'après une  aquarelle de Gérard Augis

Propriété Caillebotte : 8 rue de Concy 91330 YERRES (01 69 48 93 93)



La Ville de Yerres doit principalement sa notoriété au peintre impressionniste Gustave Caillebotte qui y vécut et y peignit quelques toiles célèbres.

Grâce à sa fortune personnelle héritée de son père, il peut dès 25 ans se consacrer à sa passion : la peinture.

Le Parc Caillebotte fut d'abord le lieu de villégiature de la famille Caillebotte au coeur d'un magnifique jardin à l'anglaise de 11 hectares.

Dans le parc on découvre le Chalet Suisse.

L'Orangerie accueille des Expositions temporaires.

Le Casin était la propriété familiale du peintre Caillebotte. Il accueille 2 expositions permanentes à l'intérieur transformé en musée.

La construction de la Glacière est attribuée à Pierre BORREL vers 1830.

Le banc couvert de la propriété Caillebotte a été joliment restauré.

En faisant la balade, on jette un coup d'oeil sur la cabane à outils des jardiniers.

L'arrière-plan de toutes les pages de ce site représente le célèbre tableau "Périssoires sur l'Yerres" peint par Caillebotte en 1877.


Accueil

Un peu d'histoire
Centre Ville - Bellevue
Grosbois - Mare Armée - Sablière
Camaldules - Abbaye - Bout du Monde
Tournelles - Rives de l'Yerres
Concy - Grands Godeaux - Gare
Gambetta - Brossolette - Belvédère
Taillis - Garenne
Gustave Caillebotte
Yerres aujourd'hui
Les alentours
Pour en savoir plus

Retrouvez ici le Livre d'Or de Yerres Nostalgie. Tous vos commentaires y sont les bienvenus.